emoticone_infirmier  Beaucoup de Services de Santé au Travail ayant en leur sein un Infirmier du Travail à temps complet accomplissent des soins divers sous l'entière responsabilité de ces paramédicaux. En effet ces infirmiers dans le cadre de leurs activités de soins classiques offrent aux salariés la possibilité de bénéficier de certains actes de soins sur ordonnance extérieure d'un Médecin Traitant tels que pansements, injections S/C ou IM et autres. A noter que ces services ne sont pas obligatoires et demeurent à la diligence de ce personnel paramédical qui peut refuser de les assurer en dehors des cas d'urgence et ce pour des raisons de responsabilité.

Les faits suivants m'ont été relatés par un Infirmier du Travail ayant plus de 20 ans d'expérience en milieu de soins : un salarié s'était présenté à lui avec une ordonnance pour une injection IM d'un anti-inflammatoire dans le cadre du traitement d'une lombalgie aiguë, il bénéficia de ce soin durant 5 jours conformément à une prescription de son Médecin Traitant. Une semaine plus tard, le salarié souffrant encore de ses lombalgies reconsultait son Médecin Traitant qui paraissait étonné de sa non amélioration. La question tout à fait banale posée par le Médecin : êtes vous sûr d'avoir bien pris votre traitement aurait suffi au salarié pour mettre en doute la qualité du soin accordé par l'Infirmier du Travail et même au delà la réalité de l'injection elle même, le patient arguant du fait qu'il n'avait ressenti aucune douleur au point d'injection lors de ses piqûres, mis carrément en doute  la réalité de l'acte en lui même et s'en alla se plaindre auprès de la Direction du Service Médical pour négligence !

Au total et vus par le mauvais angle de certains salariés, l'Infirmier du Travail (comme le Médecin du Travail d'ailleurs) apparaît donc comme un Agent d'éxécution de soins à la solde de l'employeur sans plus. Tous les moyens pourraient être rapidement mis en oeuvre pour mettre en doute son professionnalisme et son sérieux; aussi je prierai les paramédicaux (et je le fais avec mon personnel) de bien se méfier de ce genre d'individus et de bien mesurer les conséquences de ces actes de soins avant de rendre de tels services effectués sous leur entière responsabilité. Je ne généralise pas, mais pour une bonne proportion de salariés la Médecine du Travail n'est autre qu'un service parmi d'autres payé et donc entièrement contrôlé par l'employeur et offert aux employés comme les tickets restaurant ou les week end de formation.