SCC_ecran Aujourd'hui encore, je reçois une dame la cinquantaine, opératrice de saisie sur ordinateur en secteur tertiaire depuis prés de 20 ans. Elle est Gauchère, travaille sur écran au moins 4 heures par jour avec pauses fréquentes, une acuité visuelle parfaite et un poste de travail assez bien aménagé et ergonomique.

Cela n'empêche pas que cette employée se plaint de fourmillements nocturnes des 5 doigts de la main gauche au niveau de leur face pulpaire, d'apparition récente (2 semaines) et pouvant parfois la réveiller en pleine nuit avec des sensations d'insensibilité de ses doigts. Il existe des douleurs d'irradiation au niveau du poignet, de l'avant-bras et jusqu'à l'épaule et la région axillaire gauche qui paraissaient plus l'inquiéter que ses doigts en lui faisant évoquer une pathologie cardiaque.

Il est plus que clair qu'il s'agit ici d'un Syndrome du canal carpien débutant chez une opératrice sur clavier d'ordinateur, à confirmer par un Electromyogramme et à déclarer comme Maladie Professionnelle (Tableau n°82 en Tunisie et Tableau n° 57 en France) dans les meilleurs délais. Voir à ce sujet la planche : TMS et Travail sur écran sur ce Blog au niveau de l'album photo.

Je la rassure et lui explique sa pathologie et lui indique qu'elle sera probablement confiée à un chirurgien dans un second temps pour décomprimer son nerf médian au niveau du canal carpien avec des suites opératoires généralement tout à fait simples et une disparition de toute symptomatologie clinique. Bien sûr il existe des traitements médicaux (infiltrations, AINS, Attelles ou orthèse nocturne...) mais ils sont peu efficaces et surtout provisoires et réservés à des cas où la gêne est peu importante. Le traitement chirurgical par élargissement du canal en effectuant une section du ligament annulaire antérieur du carpe demeure le traitement de choix dans les mois qui suivent la découverte de la pathologie, les techniques chirurgicales diffèrent par la taille et la position de l'ouverture cutanée : dans la paume et c'est la technique classique ou au poignet la technique endocanalaire. Cette intervention est plus efficace si elle survient précocement, un nerf peut être altéré de façon importante ou même définitive si la compression persiste assez longtemps voire plusieurs années.

Aussi, le Syndrome du Canal Carpien semble occuper le premier rang des TMS en Secteur Tertiaire du moins d'aprés mes observations quotidiennes au sein de ce secteur. Beaucoup de salariés négligent les premiers symptômes et consultent assez tardivement ce qui impacte assez souvent les résultats de la chirurgie. La prévention au niveau de l'aménagement des postes de travail sur écran et les conseils ergonomiques aux utilisateurs (posture, pauses, appui du poignet...) demeurent le meilleur choix pour éviter la survenue de cette pathologie, et ce en attendant la généralisation des nouveaux concepts ergonomiques intégrant moins de contraintes posturales (Rollermouse et en particulier souris verticales); voir à ce sujet la planche Travail sur écran/Souris Verticales sur ce Blog (Album Photos) au niveau de ce lien.