foot  Ce qui nous arrive à nous Médecins du travail au quotidien est non seulement anecdotique mais en plus, le comportement envers nous de certains acteurs au sein de l'entreprise frise parfois le ridicule, l'iognorance, le dénigrement ou tout simplement la bêtise. C'est tellement grotesque ce qui m'est arrivé ce jour et la requête qui m'a été soumise est tellement insensée que je m'empresse de vous relater les faits.

Ma vacation était assez ordinaire : 1h15mn en tout avec 4 visites médicales périodiques, 1 visite médicale spontanée pour avis d'orientation et un petit entretien avec un représentant de la CCE (Commission Consultative d'Entreprise) quant au prochain ordre du jour du CSST (Comité de Santé & Sécurité au Travail); je quittais ensuite d'un pas rapide mon bureau quand je fus rattrapé dans le couloir par un employé muni d'un document et d'un stylo : Docteur, une dernière signature avant de partir SVP !

Le visage ne m'était pas étranger, je savais que ce salarié faisait partie du personnel du Service Ressources Humaines; confiant je m'arrête et examine son document : une liste de salariés (une bonne trentaine), pendant que mon interlocuteur insistait sur l'endroit où je devais apposer ma signature sur le document, moi je me concentrais sur la nature du document et je remarque : Sport & Travail, Fédération de "quelque chose" , Certificat d'Aptitude. Je demande quand même de quoi il s'agit, et cet employé m'explique qu'il s'agit d'un document de routine, sans importance, une paperasse de plus pour la Fédération Sportive, qu'il s'agit simplement de jeunes salariés qui font "naturellement" du sport, que le dernier délai pour les licences c'était demain et que je ne pouvais qu'encourager ces jeunes à faire du sport en signant ce document et clore la procédure avant demain.

Franchement et honnêtement j'étais stupéfait ! mon interlocuteur était-il inconscient à ce point : il m'était demandé d'accorder une Aptitude Sportive soit un certificat de non contre indication à la pratique d'un sport à une trentaine de salariés sans les examiner, ni même les voir, ni encore moins les connaître ! ma réponse fut on ne peut plus spontanée : "vous êtes fou Monsieur, c'est scandaleux ce que vous me demandez", d'abord ce n'est pas mon rôle d'accorder ce genre d'aptitudes ni dans mes prérogatives, ensuite en supposant que j'ai les qualifications pour le faire : ce certificat requiert un caractère médico-légal, les salariés doivent au préalable se soumettre à un questionnaire de santé, ensuite être examinés et certains bénéficieront peut être d'explorations cardio-vasculaires (du moins pour les salariés âges ou à risques).

Voilà comment se fait la "banalisation" d'un document médical important, voilà le regard que porte certains salariés ou même responsables (puisqu'il s'agit là d'un dirigeant d'une Association Sport & Travail) sur l'importance de l'aptitude médicale sportive, et voila surtout et encore une fois le dénigrement fait au rôle du Médecin du Travail au sein de l'entreprise : une roue de secours que l'on croise dans un couloir pour résoudre une "tracasserie" administrative. Décidément en Tunisie, nous sommes encore bien loin  d'avoir compris le rôle de la Médecine du Travail et encore bien plus loin de toute culture de prévention en santé; beaucoup de travail reste à faire pour informer et encore informer.