doctor  Si vous êtes Médecin du Travail en Tunisie, attendez-vous à tout et à n'importe quel genre de requêtes jusqu'aux plus saugrenues, en particulier si vous êtes dans une entreprise du tertiaire ayant pignon sur rue et en zone urbaine, alors c'est le comble : vous êtes supposé avoir "du temps libre" et surtout "être à la disposition" de tous : salariés et dirigeants bien sûr sans exception (y compris leur famille), même des passants dans la rue (pourquoi pas ?), des clients, des gardiens aux alentours, l'épicier du coin et j'en passe ! en fait c'est une mentalité très particulière dans ce pays de "devoir" rendre de menus services, mais le problème lorsque l'on est Médecin, c'est que l'on engage notre entière responsabilité médicale et les gens ne comprennent pas qu'il ne s'agit plus d'un "petit service" rendu gracieusement comme tout autre.

Ce post énumère un florilège des meilleures requêtes en tout genre durant des années d'exercice d'un Médecin du Travail assujetti au régime du plein temps, bien sûr elles sont anecdotiques, parfois même extravagantes ou farfelues, mais assurément bien réelles, et surtout elles ont été demandées avec le plus grand naturel du monde :

+ L'infirmier du service qui vient vous voir pour vous demander quoi faire à une personne non employée de l'entreprise (en fait il s'agit d'un laveur de voitures opérant sur la chaussée en face de l'entreprise) et qui lui a demandé gentillement de lui contrôler sa tension artérielle (il lui rend service qu'il dit parce qu'il est pauvre et misérable), sauf qu'il lui trouve 24/11 et qu'il lui a pris sa tension à l'intérieur du service de Médecine du Travail et que tout compte fait il se plaint de maux de tête insupportables !

+ Le passant dans la rue qui fait une crise d'épileptie juste devant l'entreprise et pour lequel la sécurité de l'établissement vient vous appeler pour le secourir (au lieu d'appeler les pompiers ou le SAMU), et paf "non assistance à personne en danger" si vous n'y allez pas !

+ Le client qui fait un "petit malaise" à l'intérieur de l'entreprise et qui est "orienté" par un salarié vers le Médecin du Travail pour une consultation gratuite tout simplement, car en fait il n'y avait rien d'urgent à son problème !

+ Tous les agents des entreprises extérieurs opérant sur votre entreprise (bâtiment, courrier, coursiers, intermédiaires, services informatiques, auditeurs, contrôleurs, commissaires au compte, agents du service de nettoyage, fournisseurs etc..) sont également des consultants assidus et toujours "orientés" par des salariés et parfois même par la Direction pour des "soucis urgents" !

+ L'épicier du coin (diabétique, hypertendu...) qui vous envoit son bilan par l'intermédiaire de l'un des salariés pour lecture et avis sur son traitement dont l'ordonnance est jointe !

+ Le gardien du parking du coin qui vous envoie (toujours par l'intermédiaire d'un salarié) un imprimé médical à remplir pour le renouvellement de son permis de conduire !

+ Le salarié qui demande à vous voir pour une consultation "spontanée" mais urgente et qui finalement une fois dans votre bureau vous présente pour avis ou lecture des examens sanguins ou radiologiques de son conjoint, enfant, belle-mère, parent, collègue ou tout simplement ami !

+ Le dirigeant ou chef d'entreprise qui vous appelle dans son bureau pour de la "bobologie" et qui exige une ordonnance "parce que vous êtes Médecin" ; et parfois comme par hasard vous découvrez que son enfant est avec lui ce jour là et que celui ci présente une angine juste au bon moment pour que vous la soigniez !

+ Le dirigeant qui veut que vous lui fassiez un électrocardiogramme dans son bureau (craignant qu'on ne le voit entrer au Service de Médecine du Travail et qu'un salarié penserait qu'il est malade alors que lui c'est "superman"), et que vous soyez obligé de lui pratiquer un ECG sur une banquette de salon !

+ toujours le chef d'entreprise (hypertendu) qui désire se faire mesurer sa tension artérielle au moins une fois par semaine par le Médecin du Travail (et non par l'infirmier) et pour lequel c'est le Médecin qui doit attendre en salle d'attente que Monsieur ait du temps libre pour le recevoir.

+ Le salarié qui vous demande un certificat médical pour coups et blessures (altercation avec son voisin, son collègue, etc...) parce qu'il a l'intention de porter plainte !'

+ Le salarié qui vous demande un certificat médical sur lequel vous devez lui mentionner qu'il a complètement "disjoncté" suite à des problèmes familiaux, conjugaux ou professionnels toujours dans l'intention de porter plainte !

+ Le cadre d'entreprise (hypertendu connu) qui suite à une altercation avec le chef d'entreprise vient consulter en urgence pour se faire prendre sa tension artérielle et qui exige un certificat médical mentionnant qu'à telle heure tel jour et suite à un entretien avec son chef, sa tension est montée à 16/9 alors qu'il prend soigneusement son traitement !

+ En fait les requêtes "médicales" des salariés sont très variées et inépuisables : renouvellement de permis de conduire, renouvellement d'une ordonnance d'un confrère, aptitude sport, plongée sous-marine, natation, kick boxing, exemption de sport (pour lui ou son enfant parfois !), formulaire santé-assurance pour un crédit, arrêts de travail bien sûr, régularisation d'une reprise du travail un mois après une reprise spontanée ayant interrompue un arrêt de travail dûment justifié d'un confrère, demande d'une injection de  corticoides juste pour "le booster", requête à l'infirmier pour des injections médicamenteuses sans ordonnance et devant son refus faire "intervenir" le Médecin du Travail pour qu'il donne sa "bénédiction" et que l'injection se fasse !

Et j'en oublie plein d'autres.... , mais assurément ce n'est plus de la Médecine du Travail, c'est plutôt de la Médecine polyvalente, bref c'est vraiment trés spécial !