coffrefort  Même s'ils demeurent sous-déclarés à la Caisse de Sécurité Sociale, les Troubles Musculo-squelettiques (TMS) continuent à tenir l'affiche des Maladies Professionnelles en Tunisie comme en Europe en général d'ailleurs. Nous avions déjà abordé le sujet des sous-déclarations des TMS dans un billet précédent , ces TMS sont normalement réparées par le Tableau n° 82 en Tunisie (affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail) , équivalent du Tableau n° 57 en France. Dans notre pratique quotidienne notamment en secteur tertiaire, c'est toujours le syndrome du canal carpien qui se positionne en première place parmi les TMS candidats à une déclaration comme maladie professionnelles et en particulier chez les femmes, chez les salariés hommes ce sont plutôt les pathologies de la coiffe des rotateurs de l'épaule bien que moins fréquentes qui attirent notre attention depuis le début de l'année 2013 du moins au sein d'une population de prés de 2000 salariés du tertiaire et en particulier à des postes de prestations de services aux clients tels que Guichetiers, Caissiers ou Opérateurs en front desk de toute nature chez des salariés âgés de plus de 40 ans avec à leur actif plus de 15 ans de service au même poste.

Le dernier en date remonte à quelques jours, il s'agit d'un guichetier de 43 ans, 17 années de service au poste assurant en alternance des services de caisse, présentant une tendinopathie des 2 épaules : une épaule douloureuse simple à droite et une rupture partielle du sus-épineux à l'épaule gauche au stade de l'épaule enraidie avec une limitation assez importante des mouvements de rétro-pulsion notamment. Bien que porteur d'autres pathologies dégénératives du rachis et d'une tare métabolique, il n'empêche que des mouvements répétitifs de l'épaule ont favorisé cette fragilisation dégénérative et en particulier des travaux comportant des mouvements ou le maintien de l'épaule sans soutien en abduction et avec un angle de 60° ou plus pendant une durée assez longue, ce qui correspond aux types de mouvements de ce salarié et à la nature de sa tâche.

Ce salarié s'est présenté à la Médecine du Travail en visite médicale spontanée pour présenter son dossier médical après une première consultation chez son Rhumatologue et un passage en Radiologie pour une échographie des 2 coiffes des membres supérieurs. Il a ensuite bénéficié au cours de la semaine d'une visite médicale périodique au terme de laquelle une proposition de déclaration de maladie professionnelle pour tendinopathie des 2 épaules lui a été présentée (Tableau 82, épaule douloureuse simple à droite et épaule enraidie succédant à une épaule douloureuse simple rebelle à gauche) et soumise à son Médecin Traitant qui a procédé à la déclaration et prescrit un traitement médical conservateur avec un arrêt de travail de 30 jours en maladie professionnelle. En parallèle, et du point de vue de son Aptitude Médicale au poste, le Médecin du travail a proposé un Reclassement Professionnel de ce salarié suite à une inaptitude définitive au poste de guichetier.

Si l'avis de Reclassement est en voie d'être solutionné avec son employeur qui n'a pas émis à ce jour d'avis défavorable, la procédure de déclaration en maladie professionnelle demeure elle en cours et nous n'avons pas encore de réponse de la commission médicale maladie professionnelle de la Caisse de Sécurité Sociale laquelle à notre avis pourrait accepter la tendinopathie simple à droite mais plus difficilement la tendinopathie de l'épaule gauche en raison de la présence d'une rupture (même partielle) du tendon du sus-épineux, terminologie non prévue sur le tableau de maladie professionnelle n° 82 actuel  en Tunisie et se limitant à la notion de "épaule enraidie sur épaule douloureuse simple rebelle" contrairement au tableau français n° 57 qui à été révisé en octobre 2011 pour prendre en charge les ruptures partielles ou transfixiantes de la coiffe des rotateurs objectivées par IRM ou arthroscanner.

PS : pour plus de détails concernant la révision effectuée sur le Tableau n° 57 en France, consulter le post : Rupture tendineuse de la coiffe des rotateurs de l'épaule chez un guichetier, en cliquant ici.