CARIPT_2016_2017_1

C'est parti, démarrage officiel le 15 mars 2017 de la grande enquête nationale sur la cartographie des risques professionnels en Tunisie, nous tablons sur un échantillon de salariés d'au moins 6000 répondants suivis par les groupements de médecine du travail (services inter-entreprises) et par les médecins du travail des services de médecine du travail propres aux entreprises (services autonomes), suite au redressement statistique nous pourrions aboutir à une représentation des expositions pour l'ensemble des salariés appartenant à des entreprises régies par le Code du travail soit une estimation par l'INS (Institut National de Statistiques) de 1,2 Millions de salariés potentiels. Sont exclus de cette enquête les personnes faisant partie du régime non salarié (indépendants) et les salariés de la fonction publique sauf ceux des entreprises publiques à caractère administratif, commercial ou industriel. CaRiPT est donc une enquête transversale par questionnaire réalisée par des médecins du travail auprès d'un échantillon des salariés dont ils assurent la surveillance (salariés choisis de façon aléatoire parmi ceux vus en visite périodique).

Rappelons que CaRiPT est une enquête nationale coordonnée par la Direction de l'Inspection Médicale et de la Sécurité au Travail (DIMST) faisant intervenir différents partenaires gouvernementaux (Institut National de Statistiques, Institut de Santé et de Sécurité au Travail, Ministère de la Santé, Ministère de la Défense Nationale, Faculté de Médecine de Tunis) et non gouvernementaux (Groupements de Médecine du travail, Services Médicaux propres aux entreprises). Elle est mise en oeuvre et réalisée grâce à l'appui technique de la Direction Générale du travail (DGT) française, la Direction d'Animation et de Recherches Statistiques (DARES) du Ministère du Travail français.

Une première partie (période 2012-2014) a permis l'élaboration du questionnaire, du protocole et du guide ainsi que la réalisation de la pré-enquête et a été réalisée dans le cadre d'un jumelage entre le Ministère des Affaires Sociales Tunisien d'une part et le GIP International (France) et le GVG (Allemagne), jumelage financé par l'Union Européenne dans le cadre du 2ème programme d'appui à l'accord d'Association entre la Tunisie et l'UE (P3A II), nous en avions parlé sur ce Blog en 2012 et avions évoqué l'apport des experts tunisiens et français au protocole de l'enquête dont le Dr Nicolas Sandret, Médecin Inspecteur du travail en île de France lui même Coordinateur National de l'enquête SUMER France.

La seconde partie (période 2016-2018) après une formation des médecins inspecteurs du travail et des médecins du travail enquêteurs en 2016, a consisté en la mise en oeuvre à proprement dite de cette enquête par les opèrations de terrain sur 12 mois durant les années 2017-2018. Elle est accompagnée par un 2ème jumelage "Appui au travail décent", financé par l'Union Européenne et mené par Expertise france, toujours pilotée par la DIMST (Direction de l'Inspection Médicale et de la Sécurité au Travail). A noter que cette enquête garantit l'anonymat du salarié et de l'entreprise; le questionnaire explore les risques organisationnels, physiques, chimiques et biologiques éventuellement néfastes pour la santé ainsi que les mesures de prévention mises en oeuvre au sein des entreprises.

En réalité, cette connaissance des expositions aux facteurs de risque susceptibles d'engendrer des pathologies dues au travail demeure aujourd'hui une nécessité pour la mise en place des politiques de prévention à un niveau local ou national afin de réduire les accidents du travail et les maladies professionnelles; d'ou les objectifs de cette enquête que nous pourrions résumer comme suit :

* dresser une carte des expositions à des nuisances ou à des situations de travail susceptibles d'être néfastes pour la santé

* permettre au législateur une confrontation du champ de la réglementation consacrée à la prévention, avec une observation significative des expositions

* offrir aux chercheurs une référence nationale afin de mieux cibler les études, fondamentales ou appliquées

Enfin le calendrier prévisionnel du déroulement de l'enquête prévoit après sa réalisation en 2017 : une construction de la base de données à partir des questionnaires et son apurement en 2017; une analyse des données et la validation des résultats en 2017-2018; enfin la publication des données puis l'évaluation de l'enquête en 2018.

 

"Modèle du Flyer délivré au salarié (tiré au sort pour l'enquête)" : 

CARIPT_2016_2017_2