vaccin_caricat

Un confrère Médecin du Travail Suisse pour lequel j'ai beaucoup de respect avait twitté récemment : "voici le résumé de ma journée en entreprise. Utile ou pipo ?" en joignant une photo de vaccins contre la grippe. Je n'avais pas osé répondre à son tweet par loyauté et peut être solidarité pour dire "pipo" tout simplement, parce que personnellement j'estime que ce n'est pas du tout notre mission de vacciner contre la grippe en entreprise.

De mon côté, je ne pousse pas à la vaccination contre la grippe; j'accomplis des campagnes également comme grand nombre de mes confrères et à contre coeur mais je ne vaccine que des salariés dont l'indication est parfaitement requise conformément aux bonnes recommandations de nos sages et experts en la matière : OMS, Ministère de la Santé et Haut Conseil de Santé Publique (HCSP). A ce titre, plusieurs services de Médecine du travail prennent en charge la campagne annuelle de vaccination contre la Grippe saisonnière. Cet avantage social (puisque non obligatoire au vu de la législation en Santé au Travail mais simplement recommandée pour certaines professions exposées : personnel de santé, personnel en relation avec des enfants ou des personnes âgées) est offert par un grand nombre d'entreprises sur le budget médico-social.

Malgré mon éternel point de vue "réticent" sur la question et ce depuis le fameux "flop" de l'année 2009 et de son virus H1N1 (je suis contre la vaccination anti-grippale en dehors de ses strictes indications et recommandations particulières ou professionnelles) et contre la théorie généraliste de "la vaccination peut le cas échéant être proposée aux personnes âgées de 50 à 64 ans"; aussi j'adhère entièrement à la stratégie vaccinale qui vise à protéger les populations les plus vulnérables pour lesquelles la maladie représente un danger, dans l'objectif de réduire le risque avéré de décès ou de complications graves en cas de grippe, sans plus !

Je parlerai encore une fois cette année de la vaccination contre la grippe saisonnière en entreprise à l'occasion de la campagne 2016/2017 porteuse de sa nouvelle souche et de ses recommandations habituelles et j'ai déjà achevé ma campagne en entreprise pour ma part, celle ci a duré une vingtaine de jours et avait été précédé d'une nouvelle Note d'information destinée aux salariés portant sur les modalités, les indications et recommandations des experts en la matière. Ma Note a encore une fois été modifiée ou plutôt mise à jour par mes soins cette année pour reprendre "explicitement" les recommandations générales et particulières du HCSP ou Haut Conseil de Santé Publique et dont un modèle ci dessous (NB : en rappel, le modèle de la précédente Note établie en 2013).

Rappel : Ancien Modèle (Saison 2013/2014)

Vaccination_Contre_la_Grippe_Mod_le_Information_Entreprise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouveau Modèle (Saison 2016/2017)

Vaccination_Contre_la_Grippe_Mod_le_Information_Entreprise

Les conséquences immédiates de cette nouvelle version de ma Note interne d'information plus explicite et plus exhaustive ont été un nouveau recul du nombre de salariés désireux de se faire vacciner : 40 % en moins pour cette campagne par rapport aux années précédentes, ce qui a permis de cibler les personnes les plus fragiles et les vrais candidats au vaccin contre la grippe, notamment les salariés porteurs de pathologies chroniques, les grands fumeurs (généralement atteints de BPCO ou bronchites chroniques) et le personnes obèses. Les jeunes en bonne santé se sont exclus eux mêmes grâce à cette meilleure campagne d'information et seuls quelques "habitués" salariés de la tranche d'âge de 45 à 60 ans (en bonne santé) n'ont pas manqué leur fameux rendez-vous annuel ou plutôt leur rituel !