callcenter1  Monsieur X. est un jeune téléconseiller depuis plus de 3 ans au sein d'un Call Center à vocation informatique (hardware); comme la plupart de ses collègues son poste de travail est mixte (écran d'ordinateur et conseil en ligne avec les clients, mais aussi liaison téléphonique pour une téléassistance). Il présente depuis quelques semaines des problèmes de lombalgies pour lesquelles il finit par consulter un Rhumatologue.

Récemment, le Médecin du Travail reçoit par le biais du Service Ressources Humaines une attestation du dit Médecin Spécialiste en Rhumatologie dont le contenu est le suivant : "L'état de santé de Monsieur X. contre indique tout surmenage au travail, la station debout ou la station assise prolongées et le port de charges lourdes". Bien sûr aucune indication de la durée de cette "contre indication". Manifestement, ce Médecin Spécialiste n'a pas du tout connaissance du métier de Monsieur X. ni du contenu de son travail; et pourtant il vient tout simplement de le déclarer Inapte définitivement à tout poste au sein de l'entreprise avec à la clef un licenciement en vue !

Heureusement, ce Médecin Spécialiste n'est pas Médecin du Travail de l'entreprise et ces problèmes d'aptitude ne relèvent donc pas de ses compétences et c'est finalement au Médecin du Travail d'établir une fiche d'aptitude en fonction des véritables problèmes ostéo-articulaires de l'intéressé et au vu d'un rapport médical confidentiel éventuellement transmis par le dit Médecin Traitant spécialiste tout en faisant la part des Troubles musculo-squelettiques pouvant contribuer à son état pathologique ou peut être en être la cause. Dans tous les cas de figure, si une restriction de station assise prolongée est vraiment recommandée, elle le sera pour une période limitée dans le temps avec un aménagement de poste prévoyant par exemple à Monsieur X. de se dégourdir les jambes en quittant son poste 5 ou 10 minutes toutes les heures (ce qui contribuerait par conséquence à réduire la charge de travail et donc le stress et à éviter tout "surmenage"). Une restriction du port de charges lourdes est par contre facile à recommander pour une durée toujours limitée dans le temps et fera l'objet de la même mention d'aptitude avec aménagement de poste concernant l'intéressé. Cela dit et avant de prononcer cette éventuelle aptitude, le Médecin du Travail aura veillé au préalable au bon respect des meilleures conditions ergonomiques au poste de travail concerné.