first_aid_box

Je suis souvent consulté sur le contenu de la trousse de secours au niveau des différentes entreprises dont j'ai la charge (à temps partiel ou en qualité de vacataire) et principe de précaution oblige, j'ai comme l'impression qu'au fil des années plein de produits ont été successivement retirés de cette liste par mes soins (liste préalablement établie par mes prédécesseurs ou plus généralement par l'employeur ou ses collaborateurs) : Exit le fameux paracétamol, l'alcool, les désinfectants colorés (bétadine, éosine...) et même le coton, d'autant plus qu'il n'y a aucune liste de produits précis imposée par un quelconque texte de Loi. En effet, le Code du Travail (en France) précise simplement les obligations de l'employeur concernant les premiers secours par 3 articles principalement :

* Article R4224-14 : "Les lieux de travail sont équipés d'un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible"

* Article R4224-17 : "Les dispositifs de sécurité des lieux de travail sont entretenus et vérifiés suivant une périodicité appropriée"

* Article R4224-23 : "Le matériel de premiers secours fait l'objet d'une signalisation par panneaux"

Il n'existe donc aucune obligation légale concernant le contenu de la trousse de secours et/ou de l'armoire à pharmacie, simplement qu'elle doit cependant être adaptée aux risques présents au sein de l'entreprise au vu d'une évaluation des risques par l'employeur et son contenu fixé par le Médecin du Travail avec des modalités d'utilisation des produits consignées dans un protocole par écrit.

Les modèles de contenu de cette trousse sont nombreux et disponibles sur plusieurs sites spécialisés sur internet, presques identiques avec quelques variations mineures et tous ont banni l'utilisation des médicaments y compris le simple Paracétamol (même si le Code du travail n'indique pas explicitement que les médicaments ne sont pas les bienvenus dans la trousse de secours en milieu de travail); en effet il est interdit de délivrer des médicaments sans prescription médicale afin d'éviter toute erreur d'administration ou tout accident allergique éventuel et même l'utilisation du paracétamol n'est pas toujours anodine et pourrait exposer le salarié à des risques supplémentaires en cas de dépassement de doses. 

Autres produits souvent interdits dans les trousses de secours : Les antiseptiques colorés ou alcoolisés, la présence de colorant pouvant masquer l'évolution d'une lésion en général; le coton (lui préférer les compresses stériles) et toutes les pommades en général afin d'éviter une réaction allergiques ou une fausse indication en l'absence de prescription médicale.

Certaines entreprises pourvues de services médicaux employant du personnel médical ou paramédical (infirmiers du travail) à temps plein disposent par contre de véritables armoires à pharmacie dont le contenu est laissé à l'entière diligence du Médecin du travail prescripteur avec parfois des médicaments à délivrer par voie orale aux salariés ou des médications injectables d'urgence; voir à ce sujet notre article détaillé sur ce Blog par ce Lien

Concernant notre Blog "La Gazette du Médecin du Travail", ci joint notre Modèle de Contenu Minimal Standard d'une Trousse de Secours d'entreprise :  

PS : (vous pourrez également retrouver ce modèle dans la rubrique Albums Photos (Pratiques) via ce Lien.

CLIQUEZ SUR LA DIAPO POUR AGRANDIR

Trousse_de_secours_entreprise